Le secteur de l’importation

Le secteur de l'importation en Europe et en France
 

  • Afin de procurer, aux consommateurs, une diversité de fruits et légumes ne pouvant pas être cultivés en Europe, celle-ci importe, chaque année, environ 12 millions de tonnes de fruits et légumes.

 Tableau 1 : Approvisionnement de l'UE en fruits

 

 Tableau 2 : Approvisionnement de l’UE en légumes

  •  La baisse des importations en provenance des pays tiers, enclenchée en 2006, se poursuit jusqu'en 2012. En 2013, les importations progressent de 5% par rapport à 2012 mais restent inférieures à la moyenne. Ce sont les légumes qui expliquent ce recul, alors que les fruits, dans un marché européen dégagé, progressent de 2%. Toutefois, si les importations retrouvent leurs niveaux de 2005 et 2006, elles restent en deçà des niveaux records atteints en 2007 et 2008.


Source: Eurostat, 2005-2013

  • L’Europe importe principalement des bananes (43%), des agrumes (18%) et des dattes, figues et exotiques (13%). En légumes, l’importation concerne surtout les tomates (28%), suivie du groupe "ail, oignon, échalote, poireau" (20%) et des légumineuses (12%).


Source: Consumption monitor 2014, Freshfel Europe


Source: Consumption monitor 2014, Freshfel Europe

 

 

  • En France, 46% des fruits et légumes consommés proviennent de l’importation ou de l’introduction (provenant d’un autre pays de l’UE). Parmi ces fruits et légumes importés, 36% ne peuvent être produit en France.
  • L’importation française permet de compléter l’offre de fruits et légumes afin d’élargir le choix du consommateur par une gamme variétale diversifiée et de lui apporter un « plus plaisir » tout au long de l’année : l’ananas et la mangue en sont de bons exemples.


Source: Kantar World Panel 2011


Source: Kantar World Panel 2011

  • Les principaux pays fournisseurs de l’Europe se situent partout dans le monde et varient en fonction du type de produit importé :

 

Les bananes proviennent principalement d’Equateur et de Colombie; les agrumes, d’Afrique du Sud et d'Argentine, et les fruits tempérés d’Afrique du Sud et du Chili. Les fruits tropicaux proviennent principalement du Costa Rica et du Pérou (dont les exportations vers l'Europe ont augmentées de +54% entre 2012 et 2013).

Concernant les légumes, le Maroc est, de loin, le premier fournisseur, suivi par Israël.